Vivre ensemble la transition écologique à Sucé sur Erdre

2020-2026 – Les Sucéen.nes s’engagent pour la transition écologique

Nous voici à la veille des élections municipales. Nous nous réjouissons que la transition écologique, la sobriété énergétique, la mobilité douce et la participation citoyenne soient appelés de leurs voeux par les candidats à Sucé-sur-Erdre. En effet, les 6 années qui viennent sont cruciales au vu des défis environnementaux et sociaux. Pour construire un monde plus respectueux des personnes et de la nature, nous avons besoin d’élus courageux mais nous avons aussi besoin de citoyens engagés qui donnent de leur temps, de leur imagination et de leur persévérance.

Nous vous invitons donc à vous donner à vous-mêmes un “mandat” pour les 6 prochaines années. Quelle(s) habitude(s) ai-je envie de changer ? A quel projet collectif voudrais-je contribuer ? Quel engagement suis-je prêt à prendre ?

Vous pouvez inscrire vos réponses ci-dessous sous forme d’un témoignage de quelques lignes, aussi concret que possible ! N’oubliez pas de signer avec votre prénom.

Ne doutez pas que votre engagement sera inspirant pour d’autres, même s’il vous paraît modeste. Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières !

L’ensemble des réponses formera un véritable trésor collectif dont nous aurons tous été co-auteurs et nous trouverons ensuite un moyen de le rendre public et de le mettre en valeur. Merci du fond du coeur de votre précieuse contribution !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vos mandats 2020-2026

  1. Pour la période qui s’ouvre et les 6 années à venir j’ai le désir et m’engage à :

    personnellement au niveau de mes habitudes :
    – acheter plus en vrac et en magasin Bio (Chlorophylle) que je ne le fait déjà
    – faire mon dentifrice et mon savon au moins
    – prendre mon vélo le plus possible pour toute distance de moins de 5 kms et faire l’acquisition d’un vélo électrique pour les longues distances au lieu de ma voiture
    – continuer mon jardin chez moi pour me nourrir et attirer la biodiversité
    – réduire mon enlèvement de poubelle à 3
    – éviter de prendre l’avion

    au niveau des mes engagements collectifs :
    – contribuer avec EVEAT à démystifier la transition et étendre les alternatives sur le territoire et m’épanouir dans ce collectif
    – faciliter des rencontres et des ateliers de sensibilisation auprès des citoyenn.e.s enfants et adultes
    – continuer l’aventure La Goutte d’eau au jardin : jardiner, bricoler, transmettre les modes de fonctionnement coopératifs et ouvrir le jardin vers l’extérieur

    Enfin, je souhaite démarrer un projet d’écolieu participatif pour moi même et d’autres, intergénérationnel, avec activités multiples et complémentaires. 1ère étape : constituer un groupe

    Franck

  2. JE M ENGAGE A ACCROITRE MES GESTES ECOLOGIQUES AU QUOTIDIEN : ALIMENTATION -TRANSPORTS JARDINAGE( compostage vertueux ),ACHATS REFLECHIS -RESPECT D AUTRUI ET DE LA NATURE- ENGAGEMENT ASSOCIATIF AMELIORE..
    13 06 2020

  3. Pour ces 6 années à venir, je m’engage à poursuivre un mode de vie simple et joyeux avec ma famille, alliant nature et apprentissage. Toujours dans le domaine de la transmission, j’aimerais poursuivre mes actions au sein de l’école St Etienne auprès des enfants et parents au niveau de notre devoir de conscience et responsabilité écologique dans un état d’esprit de bienveillance (diminuer les déchets lors des évènements festifs, poursuivre le vélobus, faire des interventions en liens avec les enseignants auprès des enfants, être disponible).
    Je souhaite poursuivre et continuer à m’enrichir et à apprendre auprès d’EVEAT, car le collectif est une valeur précieuse et indispensable à mes yeux.
    Anne

  4. J’aimerais faire plus attention à bien éteindre la lumière quand je n’en ai pas besoin .
    Utiliser plus mon vélo .
    Ne pas jeter quand je peux réutiliser .

    Solenn 8 ans

  5. J’aimerais encore mieux trier mes poubelles .
    Ne pas gaspiller.
    Et j’essayerai de dire plus à mes copains d’école de faire attention à la planète et faire des pique-niques sans déchets pour les sorties scolaires.
    Maelys, 9 ans 1/2

  6. Toilettes sèches dans mon jardin et une poubelle ménagère pour l’année, telles furent les nouveautés pour l’année écoulée ; j’avais déjà les poules et le compost. Mon objectif 1er est la réduction des déchets et finalement, c’est assez simple : bien réfléchir à sa consommation (a-t-on vraiment besoin de ce que l’on a envie d’acheter ?) et ne plus acheter avec emballage. Privilégier des produits sains et locaux (avec les Amap, c’est plus simple). Nous venons, d’ailleurs, de créer une 2e Amap sur la commune et pourquoi pas d’autres, puisque la demande est là…
    Je prends le train pour me rendre à mon travail malgré les aléas, mais la circulation sur la commune aux heures de pointe est compliquée. L’objectif est de trouver des alternatives. Aller à la gare en vélo, changer d’horaires…
    Bref, je suis dans une sobriété lucide. L’objectif étant d’atteindre une sobriété heureuse…
    Christelle

  7. 22 mars 2020
    Je précise ma pensée.
    Les six années vont être cruciales pour assurer notre avenir.
    La sobriété énergétique devra être résolument encouragée, voire imposée dans tous les domaines.
    Nous le ferons ensemble. De plus en plus de scientifiques parlent de l’indispensable complémentarité entre les personnes, leur savoir faire et leur savoir être. “Ce qui importe ce n’est pas l’entité isolée mais l’espace entre les choses, la relation entre les choses et les êtres. C’est le lien, le désir de reliance plutôt que celui de rivaliser ou d’avoir raison.” cf Le lien quantique développé par le milieu naturel.
    Je m’engagerai à la mise en place de groupes-citoyens se réunissant pour mettre en commun leurs compétences multiples. Agir pour arriver à subvenir aux besoins essentiels des personnes : se nourrir, se vêtir, appartenir à un groupe de vie, développement de l’être plutôt que de l’avoir.
    Dans le tiers lieu qui sera mis en place nous organiserons un SEL, pour échanger des services de tous ordres ,
    sans argent conventionnel.

    Jacques

  8. Pour les six années à venir, je vais continuer les rencontres initiées avec EVEAT, agir de manière plus active sur différents leviers ; être un acteur vigilant sur le Tiers-Lieu annoncé sur notre commune.
    Ma nouvelle situation de retraité change ma vie. Ma voiture roule maintenant peu et je découvre les joies du vélo… électrique.
    Je vais renforce les actions menées sur l’alimentation dans notre foyer avec la priorité au circuit court (grâce à mon épouse, l’AMAP est notre quotidien depuis dix ans), acheter de plus en plus de vrac et donc progresser vers le zéro déchet sur ce point et les autres achats non alimentaires.
    Ma petite fille habite en Savoie, je ne prendrai pas l’avion. Me reste un énorme défi puisque je me nourris de rencontres dans les autres pays : je vais accentuer un type de voyage plus engagé, des transports plus lents dans les pays.
    Et, je vais m’impliquer plus dans des actions solidaires, à commencer par les cours de Français dans le cadre du FLE. Concret, passionnant.
    Eric

  9. Pour les six prochaines années je m’engage à oeuvrer pour qu’une transition écologique se mette en place à Sucé sur Erdre, à développer les techniques de permaculture pour la terre et les humains.
    Cela prendra la forme d’actions très concrètes comme travailler au jardin collectif de LA GOUTTE D’EAU
    avec les autres membres. Le jardin sera un lieu où il fera bon se rencontrer et être au plus près des éléments naturels qui nous sont offerts. Je m’engage à accueillir toutes les personnes qui passent près du jardin et se posent des questions. Je souhaite aller à la rencontre des autres associations qui oeuvrent déjà pour la re-localisation des productions de première nécessité. (se nourrir, se vêtir, appartenance à un groupe …)
    Je m’engage à la préservation du milieu vivant sur la commune en m’opposant s’il le faut à l’excès de bitume et de béton dans tous les espaces publics.
    Je m’engage à favoriser et à vulgariser toutes les techniques qui peuvent conduire à plus d’autonomie
    et de liberté, afin de faire baisser la sur-consommation et la destruction des ressources.
    Je m’engage à travailler avec d’autres pour que s’installent des entreprises éthiques et responsables.
    Jacques

  10. Pour les 6 années à venir, je souhaite accentuer ma transition écologique :
    – poursuivre avec le panier bio local (Bio loire océan à ce jour), plus de vrac, plus de seconde main, plus d’achat responsable, moins de viande, moins de plastique, moins de déchets, moins de tout
    – beaucoup moins de voiture, du covoiturage, pas d’avion (ou un jour peut-être, pour de très longues vacances), du vélo … (et ça va pas être facile, il faut nous aider)
    – progresser en jardinage, en connexion avec la nature
    – participer aux actions citoyennes en faveur d’un développement humain soutenable, localement et plus globalement.
    Myriam

  11. Pour les 6 années à venir, je souhaite m’investir dans la transition écologique par plusieurs leviers :
    – la sobriété numérique, de par mon métier et mon investissement dans un collectif de conception responsable de services numériques (Translucide à Nantes et le collectif national https://collectif.greenit.fr/)
    – faire du lien pour un meilleur avenir ensemble grâce à mon engagement auprès d’EVEAT
    – continuer les gestes du quotidien pour réduire mes déchets et mon empreinte environnementale
    Dominique

  12. Pour les 6 prochaines années, je veux poursuivre mon engagement avec EVEAT pour que mon cheminement individuel en faveur de la transition écologique se renforce avec le collectif. Je ne vais pas pouvoir me passer de ma voiture pour travailler. Je veux covoiturer et utiliser autant que possible le vélo pour mes autres déplacements. Je veux apprendre à faire plus de chose moi-même, témoigner de ce que j’ai déjà changé dans mes habitudes et m’inspirer des autres.
    Muriel

  13. perso, j’ai choisi d’etre candidat aux elections, estimant que le pouvoir local se situe la en grande partie et que l’autre liste est loin d’apporter vraiment la garantie d’une vraie comprehension du probleme environnemental actuel et donc d’agir correctement
    pour l’engagement suggere, ca tombe bien: un mandat municipal dure 6 ans
    JP Bouganne

  14. Pour les 6 prochaines années, je me donne le mandat d’agir pour la transition écologique par mon travail, de prendre les transports en commun ou le vélo même si ça prend plus de temps, d’oeuvrer à Sucé pour les mobilités douces et le développement des transports en commun, d’apprendre à cultiver les légumes, les plantes comestibles et les arbres fruitiers, de diviser par 2 la consommation énergétique de ma maison, de participer à des plantations de haies ou d’arbres, d’aider les jeunes à s’engager pour la protection de la nature et la réduction de la consommation et de continuer la route avec EVEAT car ce qu’on fait ensemble est vraiment énergisant !
    J’ai hâte de lire vos mandats à vous. Et n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul : on est là pour s’entraider !
    Claire

elit. risus sem, Nullam libero facilisis non pulvinar ut